depuis un an je m'étais fait une raison sur le refus systématique de mon grand d'envisager ne serait-ce qu'un instant que la capillicultrice s'approche de sa tignasse... je dois même reconnaitre que j'aimais bien son look avec les cheveux longs mais ça m'agaçait fortement quand on le prenait pour une fille ou que sa frange trainait dans l'assiette...

alors quand mardi il s'est "enfin" décidé pour une coupe courte je peux vous dire que je ne me suis pas faite prier...

 

Montages3